Au départ, la spécialité de Jean-Philippe Darcis,c'est la pâtisserie. A 25 ans, il ouvre son premier atelier à Verviers. En 2003, il tente une première expérience avec des pralines, suivies en 2005 de macarons. Depuis lors, il a ouvert neuf magasins en Belgique et un...

Au départ, la spécialité de Jean-Philippe Darcis,c'est la pâtisserie. A 25 ans, il ouvre son premier atelier à Verviers. En 2003, il tente une première expérience avec des pralines, suivies en 2005 de macarons. Depuis lors, il a ouvert neuf magasins en Belgique et un en Espagne. Aujourd'hui, il concentre ses efforts sur le chocolat. Pour le 20e anniver-saire de son entreprise, il crée La Chocolaterie, toujours à Verviers. Le bâtiment neuf, de 2.800 m2, accueille un musée de l'histoire du chocolat, une académie pour amateurs et professionnels, les installations de production de Darcis, une boutique et un salon de dégustation. Jean-Philippe Darcis collabore avec des producteurs d'Equateur, du Pérou, de Cuba, du Cameroun, de Madagascar et du Vietnam. " Garder le contrôle de toutes les étapes du processus permet de créer une identité propre et une signature. En outre, nous pouvons mieux payer les paysans en travaillant directement avec eux. " Le Verviétois compte miser davantage sur l'exportation. Il a déjà ouvert un magasin à Marbella et ses produits sont vendus à Las Vegas et à Tokyo. Mais exporter des pralines et des macarons reste difficile : " Le chocolat noir se conserve mieux et est donc plus facile à exporter. Aussi, notre pays reste un marché important. Les Belges mangent en moyenne 8,3 kg de chocolat par an. "