Pas d 'édition intégrale cette année pour l'Afropolitan Festival mais quand même un week-end de trois jours avec des propositions variées. Du 9 au 11 juillet, on pourra voir le documentaire de la réalisatrice bruxelloise Marthe Djilo Kamga...

Pas d 'édition intégrale cette année pour l'Afropolitan Festival mais quand même un week-end de trois jours avec des propositions variées. Du 9 au 11 juillet, on pourra voir le documentaire de la réalisatrice bruxelloise Marthe Djilo Kamga sur la communauté noire LGBTQI+ de Belgique, entre tabous résistants et nécessité de parole libérée, mais où le communautarisme pose aussi les limites de la sexualité. D'autres Bruxellois, ceux de l'ASBL MDF The Label, pratiquent, eux, une chorégraphie sur les bases culturelles d'un intéressant triangle entre Europe, Afrique et Caraïbes. Leur site www.mdfthelabel.com donne en tout cas envie d'aller voir leur création Unmuted By Sisterhood. Autre façon de croiser les récits métissés: cette performance slam associée à une prestation DJ/VJ qui invite entre autres l'excellente chanteuse Sarah Carlier ( photo). Et puis, au coeur de l'actualité, deux débats analysent "le rôle pionnier et la résilience de femmes afropéennes dont l'engagement est remarquable", impliquant notamment les eurodéputées Pierrette Herzberger-Fofana et Samira Rafaela. "Food For Thought" comme le chantaient les Anglais très mélangés de UB40 il y a déjà 41 ans.