Pauvre Italie. L'une après l'autre, toutes ses pépites de la mode passent sous bannière étrangère. Après Gucci (Kering), Fendi et Bulgari (toutes deux chez LV...

Pauvre Italie. L'une après l'autre, toutes ses pépites de la mode passent sous bannière étrangère. Après Gucci (Kering), Fendi et Bulgari (toutes deux chez LVMH), La Perla et Krizia (Chine), c'est au tour de Versace d'être cédée. L'acheteur s'appelle Michael Kors. Après Jimmy Choo l'an dernier (1,2 milliard de dollars), la marque new-yorkaise spécialisée dans les sacs à main va débourser 2,1 milliards de dollars pour s'offrir la maison fondée par Gianni Versace en 1978. Dans la foulée, Michael Kors va se rebaptiser Capri, un groupe multimarque aux 6 milliards de chiffre d'affaires dont 4,5 rien que pour Kors. Capri a de grandes ambitions pour Versace : faire passer le nombre de magasins à 300, développer l'e-commerce et fortement élargir les gammes de chaussures et d'accessoires.