Depuis 1976, l'Institut Destrée remet le prix Bologne-Lemaire du "Wallon de l'Année" à une personne qui, par son action sociale, économique, politique et culturelle, a le mieux servi les intérêts de la société wa...

Depuis 1976, l'Institut Destrée remet le prix Bologne-Lemaire du "Wallon de l'Année" à une personne qui, par son action sociale, économique, politique et culturelle, a le mieux servi les intérêts de la société wallonne. On y retrouve les frères Dardenne, Jean-Michel Saive, Thomas Dermine ou Régine Zandona, la cheffe des urgences du CHU de Liège récompensée en 2020. Pour 2021, l'institut a consacré l'astrophysicien et astronome Michael Gillon. Déjà honoré par de nombreuses distinctions dans le monde entier dont le prestigieux prix Francqui chez nous, le Liégeois est aujourd'hui maître de recherches FNRS à ULiège. Michael Gillon a été salué pour "son oeuvre originale et innovante qui inaugure un nouveau domaine de l'astronomie et illustre la contribution importante de la recherche astrophysique wallonne à l'échelle internationale". Il s'agit, entre autres, du projet Trappist du nom d'un télescope qui lui a permis de découvrir des planètes extrasolaires et de Speculoos, son réseau de télescopes qui traque la vie à des années-lumière de la Terre.