Perdre un enfant sans savoir ce qu'il est devenu est l'épreuve la plus terrible pour des parents. Ceux d'Hortense, enlevée à quatre ans, vivent depuis 10 ans dans l'ignorance de ce qui est arrivé à leur petite fille. La mère de la gamine, ex-institutrice devenue postière pour ne...

Perdre un enfant sans savoir ce qu'il est devenu est l'épreuve la plus terrible pour des parents. Ceux d'Hortense, enlevée à quatre ans, vivent depuis 10 ans dans l'ignorance de ce qui est arrivé à leur petite fille. La mère de la gamine, ex-institutrice devenue postière pour ne plus être en contact continu avec les enfants (elle ne l'aurait pas supporté, selon son entourage), vit dans le fantasme toujours ardent que son mari, sa belle-soeur ou sa meilleure amie flic lui ont caché quelque chose au sujet de ce kidnapping. Chaque mot, chaque geste, chaque fait est un signe qu'Hortense est toujours en vie et s'apprête à réapparaître. Ne serait-ce d'ailleurs pas cette fille des nouveaux voisins d'en face ? Aux mar-ges du thriller paranoïaque, Claire Castillon décrit ici la détresse d'une " mère- accordéon ", nommée ainsi parce que sa raison fluctue. A travers un récit à la première personne, ne lâchant pas les doutes et certitudes de sa narratrice, rêves compris, l'autrice, déjà virtuose dans la nouvelle, prouve que son style marqué par la brièveté excelle à dépeindre psychologie et ressenti. Mis face à un dénouement où la vérité reste au final assez floue, le lecteur, pris au piège, ne peut sortir de ce calvaire mental dans laquelle cette marche blanche - marquée par l'innocence ? - nous entraîne.