Après avoir étudié l'économie à l'université de Turin, Raffaella Berardo débute sa carrière en 1997 chez Danone. Elle exerce dès 2001 chez Sara Lee Household & Bodycare et arrive en 2008 dans le groupe italo-espagnol GBfoods. A chaque fois, elle exerce des fonctions marketing et commerciales. En 2014, elle entre en...

Après avoir étudié l'économie à l'université de Turin, Raffaella Berardo débute sa carrière en 1997 chez Danone. Elle exerce dès 2001 chez Sara Lee Household & Bodycare et arrive en 2008 dans le groupe italo-espagnol GBfoods. A chaque fois, elle exerce des fonctions marketing et commerciales. En 2014, elle entre en service chez Whirlpool EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) dans la ville italienne de Varèse. A l'époque, il était question qu'elle obtienne un poste à l'étranger. Un an plus tard, elle fait ses valises pour la Belgique et endosse la fonction de managing director dans notre pays. " We love Belgium, affirme-t-elle. Tout le monde est étonné quand nous disons cela. " Elle déclare ne pas croire aux stéréotypes, mais bien en un bon équilibre entre les personnes et les compétences. C'est la théorie qu'elle applique en affaires. Tout récemment, Raffaella Berardo est entrée en fonction chez Miele. " Je connais déjà le marché, les clients, les secteurs, explique Raffaella Berardo. Mais Miele est différente de Whirlpool. Il s'agit d'une premium brand. Cinquante pour cent des consommateurs font confiance à Miele pour leur machine à laver et leur cuisinière. C'est une marque bien implantée. Nous devons cependant nous intéresser au consommateur du futur. Miele doit se profiler comme une love brand, pour les générations à venir aussi. " Car Miele est plutôt vendue aux consommateurs âgés qui remplacent leurs électroménagers, mais la marque " doit aussi être le choix des jeunes qui construisent leur première maison ", commente la managing director. A.V.P.