A contre-courant de la tendance actuelle mais conformément à ce qui se passe dans d'autres pays européens dont le Royaume-Uni, les hard discounters ont le vent en poupe en Belgique. Ain...

A contre-courant de la tendance actuelle mais conformément à ce qui se passe dans d'autres pays européens dont le Royaume-Uni, les hard discounters ont le vent en poupe en Belgique. Ainsi, Aldi et Lidl arrivent lentement mais sûrement au quart du marché (23 % aujourd'hui). Lidl est passé en un an de 8,5 à 9,3 % de parts de marché à fin 2019. Une croissance liée à une stratégie qui mise davantage sur les produits frais et le bio, mais aussi sur la modernisation des points de vente, un peu sévères au début. Le distributeur va par ailleurs augmenter son parc de magasins de six unités en un an : de 305 à 311. Il va notamment s'installer dans des localités où il n'est pas encore présent comme Ath, Bertrix et Bastogne. Dans le même temps, il va démolir et reconstruire six autres points de vente et en relocaliser 11 autres, mais dans les mêmes villes. Une expansion qui permettra d'engager 500 employés supplémentaires.