Un appareil autonome

Mai 2019. Décollage dans trois secondes, deux, une... Le petit avion blanc s'arrache lentement du sol, comme un hélicoptère, à la verticale. Fixés sur les ailes, 36 petits moteurs électriques remplacent le rotor en chassant l'air vers la piste. Ses ailes tanguent légèrement, alors qu'au sol, l'équipe de la start-up Lilium explose de joie. Après s'être élevé de quelques mètres, l'appareil se pose à nouveau sur le tarmac de l'aéroport d'Oberpfaffenhofen, près de Munich. Test réussi. Ce dernier prototype de la société allemande n'est pas un petit avion comme les autres. Contrôlé pour l'instant à distance, ce " taxi des airs " devrait à terme pouvoir voler de manière totalement autonome.
...