Les hélicoptères du secours en mer s'envoleront prochainement d'Ostende au lieu de Coxyde. Ainsi en a décidé le SPF Défense pour qui la base de Coxyde est devenue beaucoup trop grande, techniquement dépassée et dès lors, trop coûteuse à entretenir. Les installations remontent en effet à la Seconde Guerre mondiale lorsque les Allemands y construisent une piste longue de 800 mètres. Copieusement bombardées, les installations sont reconstruites par la RAF et reprises par l'armée belge en 1946. Une nouvelle base sera construite à Ostende dès le printemps 2021 et le service de secours en mer y sera transféré pour l'été 2023 au plus tard. Des synergies pourront ainsi être nouées avec des services déjà présents dans la localité, en matière de contrôle aérien par exemple, de sorte que l'effectif de la nouvelle base se trouvera divisé par trois, passant de 331 à 123 personnes. Le personnel de Coxyde étant relativement âgé, tout devrait se faire de manière naturelle, sans licenciements. Le malheur des uns fait évidemment le bonheur des autres. Si le bourgmestre de Coxyde déplore ce départ, celui d'Ostende en revanche est ravi de pouvoir ajouter des hélicoptères à TUI, aux activités de transport de fret ainsi qu'à l'école d'aviation que compte déjà sa ville.