Le corps humain vu à travers une radiographie, telle est l'inspiration de la ligne de couverts Skeleton (squelette en français) de l'éditeur belge Valerie Objects. Après sa collaboration avec Maarten Baas ou Muller Van Severen, le label anve...

Le corps humain vu à travers une radiographie, telle est l'inspiration de la ligne de couverts Skeleton (squelette en français) de l'éditeur belge Valerie Objects. Après sa collaboration avec Maarten Baas ou Muller Van Severen, le label anversois, très actif dans la production de mobilier et d'accessoires pour la maison, s'est entiché du bureau de design japonais Nendo. Celui-ci, très en vue à l'international, va par ailleurs travailler à l'aménagement de la nouvelle génération de TGV. Pour Valerie Objects, le bureau tokyoïte a conçu quatre ustensiles en acier (fourchette, petite et grande cuillère, couteau) dépourvus au maximum de matière. L'exercice esthético-culinaire aurait pu être sec comme un foie de veau trop cuit. Mais les couverts tout en courbes, dotés, en haut du manche, d'une douce incision qui permet de les poser sur le rebord d'une assiette ou d'une tasse, se révèlent, bien au contraire, d'une agréable douceur. La collection, proposée en prévente sur le site du fabricant dans un coffret de 16 pièces, sera disponible fin de l'année.