Certaines couleurs, plutôt que d'autres, rendraient-elles les automobilistes verbalisés pour être mal garés plus agressifs ? La municipalité d'Anvers o...

Certaines couleurs, plutôt que d'autres, rendraient-elles les automobilistes verbalisés pour être mal garés plus agressifs ? La municipalité d'Anvers où plus de 30 agents ont été agressés depuis le début de l'année le pense. Les contrôleurs locaux y seront désormais vêtus de gris, une couleur qui inspire, paraît-il, davantage le respect. Balivernes, pense-t-on à Courtrai où les autorités communales ont voici quelques années déjà troqué le gris de leurs agents verbalisateurs pour le rouge vif, sans incidence aucune sur le nombre d'agressions, précise Axel Weydts, échevin sp.a de la Mobilité. " Ils y ont par contre gagné en visibilité de sorte que les touristes en quête d'informations s'adressent spontanément à eux ", précise-t-il. Guillaume Capron