Les Gafa (pour Google, Apple, Facebook et Amazon) ne sont plus les seuls à donner le vertige aux investisseurs. Les chinois Tencent et Alibaba affichent désormais eux aussi des chiffres renversants en termes de capitalisation boursière, au point aujourd'hui de talonner Facebook et Amazon. Avec une valorisation boursière de 465 milliards de dollars, Tencent (propr...

Les Gafa (pour Google, Apple, Facebook et Amazon) ne sont plus les seuls à donner le vertige aux investisseurs. Les chinois Tencent et Alibaba affichent désormais eux aussi des chiffres renversants en termes de capitalisation boursière, au point aujourd'hui de talonner Facebook et Amazon. Avec une valorisation boursière de 465 milliards de dollars, Tencent (propriétaire de la messagerie instantanée WeChat, le WhatsApp chinois, qui avec WeChat Pay est devenu le plus gros moyen de paiement en Chine), se rapproche en effet de Facebook et de ses 511 milliards de dollars, et talonne aussi Amazon (560 milliards de dollars). Voici quelques jours, la firme chinoise a même un moment franchi la barre des 500 milliards de dollars, surpassant ainsi un instant le géant du Net fondé par Mark Zuckerberg. Depuis son introduction en Bourse, il aura fallu seulement 13 ans à Tencent pour atteindre les 500 milliards de capitalisation. En comparaison, Apple (qui pèse aujourd'hui près 900 de milliards) a mis plus de 30 ans pour arriver au seuil des 500 milliards de capitalisation boursière en 2012. De son côté, Alibaba, le site de commerce en ligne fondé par Jack Ma, pourrait être la prochaine société chinoise à franchir ce seuil, vu sa valeur boursière qui tourne actuellement autour de 450 milliards de dollars. Bref, avec Tencent et Baidu, le moteur de recherche chinois, l'empire du Milieu peut se targuer d'abriter trois géants mondiaux du numérique. Rien de tout cela pour l'Europe, hélas. Quant à la capitalisation totale des Bourses mondiales, elle approche désormais un montant sans précédent, à savoir les 100.000 milliards de dollars. Alors, bulle ou pas bulle, that's the question...