Sur les greens aussi, le cru 2020 a été très étrange. Malgré l'annulation de plusieurs tournois (dont le mythique British Open), la saison a néanmoins pu se dérouler grâce à un protocole sanitaire inédit et des compétitions à huis clos. Evocation de ce millésime déroutant avec des chiffres qui parlent et décoiffent!
...

Sur les greens aussi, le cru 2020 a été très étrange. Malgré l'annulation de plusieurs tournois (dont le mythique British Open), la saison a néanmoins pu se dérouler grâce à un protocole sanitaire inédit et des compétitions à huis clos. Evocation de ce millésime déroutant avec des chiffres qui parlent et décoiffent! Le classement mondial de Dustin Johnson. Brillant lauréat du Masters d'Augusta, le géant américain a été impressionnant tout au long de la saison avec trois victoires et onze tops 10 en 18 tournois. Lorsqu'il évolue en pleine confiance, D.J. est, sans discussion, le joueur le plus complet de la planète. On se demande même comment il ne totalise que deux Majors à son tableau de chasse! Le classement final de Manon De Roey à la Race to Costa del Sol qui fait figure de hiérarchie annuelle sur le Ladies European Tour. L'Anversoise de 28 ans a signé une magnifique saison avec quatre tops 10 et une première participation à un Grand Chelem lors de l'Open britannique. Elle sera la grande attraction du nouveau tournoi du circuit féminin européen qui se disputera fin mai au Golf de Naxhelet, à Wanze. Le pourcentage pris par le PGA Tour américain au sein d'European Tour Productions. Aux yeux de nombreux observateurs, il s'agit des prémices d'une future fusion entre les deux circuits majeurs du golf mondial. Voilà plusieurs années que l'European Tour, en proie à des difficultés financières, cherche des opportunités stratégiques pour éviter le naufrage. Reste à connaître les modalités de ce possible rapprochement avec le vrai-faux rival américain. On parle de plus en plus de la naissance d'un Tour mondial, comme en tennis. Le ranking mondial de Viktor Hovland qui poursuit sa folle progression dans la hiérarchie. Vainqueur de deux tournois sur le PGA Tour durant l'année, le Norvégien de 23 ans brûle les étapes au soleil de son talent et se positionne déjà comme un candidat à la sélection au sein de l'équipe européenne de Ryder Cup qui défiera son homologue américaine en septembre prochain à Whistling Staits, dans le Wisconsin. Le nombre de tournois joués en 2020 par Thomas Detry. D'une régularité horlogère, le champion bruxellois n'a loupé qu'un seul cut et s'est offert six tops 10! Désormais bien ancré dans le top 100 mondial, le protégé de Jérôme Theunis et Michel Vanmeerbeek ambitionne, en 2021, de s'adjuger un premier titre sur l'European Tour et d'atteindre le top 50 qui donne accès à tous les grands tournois mondiaux. Le nombre de tournois prévus dans le calendrier 2021 de l'European Tour. Ils seront organisés dans 24 pays différents et regroupés par zones géographiques. Jusqu'à nouvel ordre, ils se disputeront à huis clos. Le début de la saison est programmé le 21 janvier à Abou Dhabi. En 2020, 18 tournois ont dû être annulés en raison de la crise sanitaire. L'âge de Lee Westwood, élevé au rang de meilleur joueur de l'année sur l'European Tour. C'est la troisième fois de sa carrière que l'inusable champion anglais termine sur la plus haute marche du podium européen. Il avait déjà remporté le trophée en 2000 et 2009. Toujours aussi régulier et passionné, " Westy " symbolise la résilience sur les greens. Quel dommage qu'il n'ait toujours pas réussi à inscrire un tournoi du Grand Chelem à son palmarès. En mètres, la moyenne des drives de Bryson DeChambeau sur le PGA Tour. Grâce à sa puissance physique dévastatrice, l'Américain survitaminé (110 kg sur la balance) a même dépassé les 400 yards (365 mètres) de carry à l'entraînement. Du jamais vu! On aurait tort cependant de limiter son talent à sa seule force de frappe. Il a prouvé l'étendue de son registre en s'adjugeant le premier Major de sa carrière lors de l'US Open.