Les passes quatre jours sont épuisés - il ne reste que des tickets à la journée - ce qui présage une édition 2019 au grand succès public, avec une programmation qui prolonge son virage vers les musiques urbaines, celles des nationaux Romeo E...

Les passes quatre jours sont épuisés - il ne reste que des tickets à la journée - ce qui présage une édition 2019 au grand succès public, avec une programmation qui prolonge son virage vers les musiques urbaines, celles des nationaux Romeo Elvis et Hamza mais aussi d'un important contingent de voisins français incluant Sofiane, Nekfeu, Lomepal et Booba. Du côté anglo-saxon, la rappeuse londonienne Little Simz côtoiera les Américains Rich The Kid, Kodak Black ou Young Thug, comparé par Kanye West à Bob Marley... On relèvera par ailleurs le retour des Black Eyed Peas, une master class animée par Grandmaster Flash, mais aussi l'électro de Petit Biscuit, pseudo du Rouennais Mehdi Benjelloun, 19 ans à peine. Son premier album sorti juste après son bac contient un Sunset Lover qui dépasse les 126 millions de vues sur YouTube : une rêverie synthétique qui devrait reposer des assauts de tous les MC du week-end. A noter que du 2 au 7 juillet, Wallifornia Music Tech propose au Théâtre de Liège, parallèlement aux Ardentes, différents types de rencontres explorant le lien entre start-up, pros de la musique et investisseurs (www.walliforniamusictech.com).