Même si on les prend pour des frères ennemis du numérique, les deux géants Apple et Google se parlent. Ainsi, si les possesseurs d'iPhone disposent par défaut du moteur de recherche de Google dans leur téléphone, c'est bien parce que les deux firmes se ...

Même si on les prend pour des frères ennemis du numérique, les deux géants Apple et Google se parlent. Ainsi, si les possesseurs d'iPhone disposent par défaut du moteur de recherche de Google dans leur téléphone, c'est bien parce que les deux firmes se sont entendues. Depuis des années, Google accepte en effet de payer Apple pour trouver sa place dans le célèbre téléphone à la pomme. Il y a plusieurs années, on évaluait le montant du deal à un milliard de dollars. Une sacrée somme. Mais voici que le cabinet d'étude Bernstein évalue, lui, un nouveau montant de 3 milliards de dollars annuels versés par Google à Apple. Pour quelle raison le moteur de recherche dépense-t-il autant ? Simplement parce qu'en marge de toutes les recherches effectuées par les possesseurs d'iPhone, il peut leur afficher de la publicité ciblée. Cette même publicité qui fait sa fortune (en 2016, son bénéfice dépassait 19 milliards de dollars). Il faut dire que le business de la pub mobile ne cesse de grimper : certains bureaux d'études évaluaient ce marché à 100 milliards de dollars en 2016. Or, Google et Facebook en sont les rois et en captent la majeure partie (plus de 70%). Sachant qu'Apple a vendu 78 millions de ses téléphones rien qu'en 2016, pas étonnant que Google veuille s'y trouver. C.C.