1. Les banques ne veulent plus de notre argent
...