Après des années de progression des ventes à deux chiffres, Lego ('joue bien' en danois) a connu, l'an dernier, un net recul de son chiffre d'affaires. Ce ralentis...

Après des années de progression des ventes à deux chiffres, Lego ('joue bien' en danois) a connu, l'an dernier, un net recul de son chiffre d'affaires. Ce ralentissement était prévisible puisqu'en l'espace de cinq années, la société danoise avait doublé sa taille pour répondre à la folle demande de ses produits. Après l'annonce de résultats tout aussi décevants pour le premier semestre 2017 et la nomination d'un nouveau CEO, le fabricant des petites briques vient de lancer un vaste plan de restructuration. D'ici à la fin de l'année, Lego doit se séparer, dans le monde entier, de 8 % de ses effectifs, soit 1.400 postes sur 18.200 salariés. Dans le même temps, la société va se recentrer sur le développement de nouveaux produits comme ceux liés au prochain Star Wars qui sort fin de l'année. Par Xavier Beghin