A u premier trimestre de cette année, les prix des appartements neufs en Flandre-Occidentale ont à nouveau atteint des sommets. Mais six mois plus tard, ils ont subi une correction. Le bureau d'études de Crombrugghe & Partners a calculé le prix moyen demandé pour les nouvelles constructions en Flandre- Occidentale à 3.175 euros/m2, ce qui représente une baisse de 2,3% sur six mois et de 1,6% sur une base annuelle. La Flandre-Occidentale reste la province flamande la plus chère pour le...

A u premier trimestre de cette année, les prix des appartements neufs en Flandre-Occidentale ont à nouveau atteint des sommets. Mais six mois plus tard, ils ont subi une correction. Le bureau d'études de Crombrugghe & Partners a calculé le prix moyen demandé pour les nouvelles constructions en Flandre- Occidentale à 3.175 euros/m2, ce qui représente une baisse de 2,3% sur six mois et de 1,6% sur une base annuelle. La Flandre-Occidentale reste la province flamande la plus chère pour les appartements neufs, mais il s'agit également de la seule province du pays subissant une pression à la baisse. Ces six derniers mois, les prix se sont dépréciés dans quatre des six régions de Flandre- Occidentale (le Nord, le Sud, la Côte et le Westhoek). Surtout dans le Westhoek, la chute des prix est spectaculaire : moins 6,2% à 2.675 euro/m2. Toutefois, cette baisse fait suite à une longue série de hausses des prix. La preuve en est qu'aujourd'hui, ils sont encore près d'un quart plus élevés qu'il y a cinq ans. Pourtant, dans les agglomérations de Bruges et de Courtrai, les prix demandés se négocient encore à la hausse. A Bruges, le chef-lieu de la province, le prix moyen demandé s'élève déjà à 3.380 euros/m2 ou 270.500 euros pour un appartement de 80 m2. Quant à la côte, la région qui est en grande partie responsable du niveau élevé des prix provinciaux avec une part de 40% de l'offre totale, le prix demandé moyen a chuté de 4,3% au cours des six derniers mois.