"Pour que naisse une légende, il faut davantage qu'un homme." Qui a construit celle, toujours vivace, de Jean-Baptiste Poquelin dit Molière? Et qui a contribué à la pérennité de son travail? Ce n'est pas la première fois qu'un ouvrage s'intéresse à la légende disant que Molière n'est pas l'unique auteur de son oeuvre. Mais plutôt que de consacrer un...

"Pour que naisse une légende, il faut davantage qu'un homme." Qui a construit celle, toujours vivace, de Jean-Baptiste Poquelin dit Molière? Et qui a contribué à la pérennité de son travail? Ce n'est pas la première fois qu'un ouvrage s'intéresse à la légende disant que Molière n'est pas l'unique auteur de son oeuvre. Mais plutôt que de consacrer un nouvel essai à ce sujet, Eve de Castro a eu la bonne idée de le romancer. Son récit, dont la forme emprunte au thriller, donne la parole à plusieurs "voix". Il y a l'Intouchable (Molière), le Vieux (Pierre Corneille), l'Accoucheuse (Madeleine Béjart), la Désirée (Armande, fille de Madeleine et épouse de Molière) et le Petit (le comédien et dramaturge Michel Boyron). Chacun à leur tour, ces différents protagonistes vont s'adresser au lecteur du 21e siècle, lui racontant "leur" vérité sur ce qui se serait réellement passé. Car l'histoire est compliquée. L'enjeu n'est pas seulement de déterminer qui de Molière ou de Corneille fut le véritable auteur de chefs-d'oeuvre comme Tartuffe ou Dom Juan. Il s'agit aussi de retracer le parcours de ceux qui furent mêlés à cette affaire et d'y réhabiliter le rôle des femmes. Une histoire de littérature donc mais aussi celle d'un chassé-croisé amoureux entre Molière, personnage qui vit à 100 à l'heure, Corneille, être sombre qui écrit au lieu de vivre, et Armande, femme de l'un désirée par l'autre. Le récit d'Eve de Castro commence le jour des funérailles de Molière. Corneille est sur le point de révéler un terrible secret. Mais lequel? L'Autre Molière est écrit dans un style à la frontière entre langue d'aujourd'hui et tournures de l'époque et se lit comme un suspense. Passionnant!