Se replonger dans un Jules Verne, pourquoi pas? Surtout lorsqu'il s'agit du Tour du monde en 80 jours mis en images par Younn Locard. Le bédéiste français a reçu le Fauve d'or à Angoulême en 2020 pour sa précédente BD, Révolution...

Se replonger dans un Jules Verne, pourquoi pas? Surtout lorsqu'il s'agit du Tour du monde en 80 jours mis en images par Younn Locard. Le bédéiste français a reçu le Fauve d'or à Angoulême en 2020 pour sa précédente BD, Révolution, un album sur la Révolution française. D'ailleurs, qu'il s'agisse de l'Histoire de France ou de ce classique, on retrouve le même trait précis et ambitieux, qui sait se déployer sur d'immenses cases de paysages verdoyants. La couverture de ce Tour du monde vous donne cet avant-goût, mais les pages intérieures sont aussi parsemées de panoramas travaillés avec finesse, comme cette forêt indienne vue du train Bombay- Calcutta qu'emprunte l'aventurier Phileas Fogg et son serviteur Passepartout. Ce dernier prend une place centrale dans la version de Younn Locard. Un changement de perspective opéré à dessein pour prendre du recul par rapport au colonialisme, voire au racisme, qui transparaît dans l'oeuvre de Verne. Une belle manière de faire découvrir ce monument de la littérature aux plus jeunes.