Alors que les échanges de marchandises plafonnent et que Donald Trump incarne le retour à un certain protectionnisme, un accord commercial multilatéral, signé en 2013 mais qu...

Alors que les échanges de marchandises plafonnent et que Donald Trump incarne le retour à un certain protectionnisme, un accord commercial multilatéral, signé en 2013 mais quasi oublié, vient d'entrer en vigueur : le TFA pour Trade Agreement Facilitation. Il a en effet été ratifié par les deux tiers des 164 membres de l'Organisation mondiale du commerce. En quasi-déroute depuis une décennie, l'OMC n'a pas manqué de vanter l'événement, estimant que le TFA " allait doper le commerce global jusqu'à 1 milliard de dollars chaque année ". De quoi s'agit-il exactement ? En fait, cet accord ne vise pas à abaisser des tarifs douaniers, ni à harmoniser des normes, et encore moins à libéraliser des secteurs. Il cherche seulement à simplifier les procédures douanières : meilleure information pour exporter, réduction des formalités, etc. Par Jean-Christophe de Wasseige