La Flandre a dégagé une plus-value d'un milliard d'euros sur ses prêts et prises de participation décidés lors de la crise financière de 2008, selon les calculs d'Eric Dor, le directeur des études économiques de l'IESEG School of Management de Lille, présentés ...