Publié en 1937 sous le titre The Face on the Cutting-Room Floor (littéralement " Le visage sur le sol de la salle de montage "), le roman de Cameron McCabe est enfin traduit dans la langue de Voltaire près de 80 ans plus tard et sort sous le titre Coupez ! . Il s'agit d'un événement en soi. L'auteur britannique Jonathan Coe, qui signe une éblouissante introduction, qualifie à juste titre ce roman noir d'une incroyable modernité d'" extraordinaire ". Et ce pour plusieurs raisons. D'abord pour le récit qui a le chic pour tourner le lecteur en bourrique. Et aussi pour l'identité de son auteur, Cameron McCabe dont Coupez ! est l'unique roman sorti sous ce nom. Et pour cause ! Cameron McCabe est le pseudon...