Ne vous fiez pas aux apparences ni à son nom. Ce dernier-né de la gamme SUV d'Audi est en réalité plus petit que son grand frère, le Q7, avec 7 cm en moins en longueur mais plus large de 3 cm. Ce Q8, profilé comme un coupé se pose en rival du BMW ...

Ne vous fiez pas aux apparences ni à son nom. Ce dernier-né de la gamme SUV d'Audi est en réalité plus petit que son grand frère, le Q7, avec 7 cm en moins en longueur mais plus large de 3 cm. Ce Q8, profilé comme un coupé se pose en rival du BMW X6 et du Mercedes GLE coupé. Comparé au Q7 qui repose sur une même base technique, la métamorphose est spectaculaire. Les proportions ont changé. L'ensemble se veut dynamique avec une haute ceinture de caisse, jusqu'à l'arrière, agrémenté de deux feux reliés entre eux par une épaisse bande noire et un fin trait lumineux. Ses portes dépourvues d'encadrement lui apportent de l'élégance en abaissant la hauteur du pavillon, sans nuire à l'accessibilité. Le Q8 s'inspire beaucoup de la berline A8 jusqu'à en reprendre son intérieur. Noyé dans un insert laqué noir, l'écran central commande le système d'info-divertissement alors que la console centrale tactile sert, elle, à régler la climatisation, les fonctions de confort ou encore la saisie de texte. Bien sûr, la liste des aides à la conduite affiche complet. Disposant d'une transmission intégrale quattro associée aux quatre roues directrices, le Q8 proposera à son lancement, en septembre, uniquement un moteur V6 3.0 TDI de 286 ch.