C'était déjà le plus agile des petits SUV. Il accompagne maintenant sa soeur, la Fiesta ST, à la salle de sport. Au programme de cette nouvelle variante: tenue de gymnastique et renforcement des articulations. Il en ressort un Puma toutes griffes dehors. Le traitement sportif se poursuit dans l'habitacle, avec de beaux baquets avant Recaro.
...

C'était déjà le plus agile des petits SUV. Il accompagne maintenant sa soeur, la Fiesta ST, à la salle de sport. Au programme de cette nouvelle variante: tenue de gymnastique et renforcement des articulations. Il en ressort un Puma toutes griffes dehors. Le traitement sportif se poursuit dans l'habitacle, avec de beaux baquets avant Recaro. Sous le capot, Ford a glissé le moteur de la Fiesta ST: le 1.5 turbo à trois cylindres, poussé à 200 ch. La cavalerie file dans les roues avant, via une boîte manuelle uniquement. Les ingénieurs ont aussi rigidifié le squelette de ce Puma et lui ont greffé un vrai différentiel avant autobloquant mécanique (option). Dès les premiers mètres, on ressent le travail accompli sur le châssis. Tout est plus précis. Mais plus ferme aussi... Ce Puma ST nous tasse fort les vertèbres. Les (trop? ) grosses jantes de 19 pouces n'y sont pas étrangères. Au quotidien, on se dit aussi que Ford aurait pu laisser le choix d'opter pour une boîte automatique, vu qu'on en fait de très rapides aujourd'hui. Mais bon, le Puma ST s'adresse à un public de puristes. Et ceux qui ont l'âme sportive le trouveront tout à fait viable au quotidien. C'est vrai qu'il est plutôt vivifiant que fatiguant. Et on se réjouit quand les virages pointent à l'horizon: ce Puma les croque d'un coup de volant, grâce à son châssis ludique et efficace. Les performances ne sont pas hyper explosives, mais ça pousse suffisamment et la sonorité " racing " donne le sourire. Certes, ce Puma reste moins vif qu'une Fiesta ST, mais on oublie qu'on est au volant d'un SUV. On n'en voit d'ailleurs aucun autre à ce prix-là capable de nous donner autant de plaisir au volant. Un modèle à part, taillé pour les jeunes papas sportifs qui viennent d'accueillir un deuxième enfant dans la famille ; ceux qui doivent se séparer de leur petite Fiesta ST mais ne veulent pas encore lâcher définitivement le volant ni le changement de vitesses. Ce petit SUV au caractère bien trempé saura les combler.