La Flandre voit d'un très mauvais oeil la perspective d'un Brexit, dur ou non. Le port d'Anvers préfère positiver : il mise sur le short sea shipping via conteneurs pour remplacer les camions qui, en raison des nouvelles formalités douanières, risquent d'être bloqués longtemps des deux cô...