Maintes hypothèses ont déjà été émises pour tenter d'expliquer pourquoi des jeunes d...

Maintes hypothèses ont déjà été émises pour tenter d'expliquer pourquoi des jeunes de 18 à 35 ans commettent des attentats. L'homme qui a agressé des militaires à Bruxelles le 25 août et a été abattu présente un profil non encore vu chez nous (mais bien dans d'autres pays) : un réfugié, arrivé en Belgique en 2004, naturalisé en 2015, sans signe de radicalisation, sans casier judiciaire. Par Jean-Christophe de Wasseige