Si Ernest Pignon a rajouté un Ernest a son patronyme, c'est sans doute moins parce qu'il adore son prénom que par désir de se donner un miroir à lui-même et de pratiquer l'une de ses spécialités majeures : le trompe-l'oeil. Plasticien né à Nice en 1942, ce septuagénaire installé...