La nomination de Christine Lagarde au poste de présidente de la Banque centrale européenne (BCE) a déjà fait couler beaucoup d'encre. Dire qu'elle n'a pas les compétences professionnelles en matière monétaire est un non-sens : ses huit années passées à la tête du Fonds monétaire international (FMI) l'ont plongée dans les principaux dossiers monétaires et financiers, et ce n'est pas anodin. En particulier, son implication dans le dossier grec l'a confrontée de près aux problèmes de la zone euro.
...