Pour un coup d'essai, c'est un coup de maître. Dès sa première participation, l'Ouest-Flandrien Ief Vanhonnacker a été sacré à Auxerre meilleur maître d'hôtel du monde devant deux Français : Elsa Je...

Pour un coup d'essai, c'est un coup de maître. Dès sa première participation, l'Ouest-Flandrien Ief Vanhonnacker a été sacré à Auxerre meilleur maître d'hôtel du monde devant deux Français : Elsa Jeanvoine, de l'Auberge de la poutre à Bonlieu dans le Jura, et Valentin Merot, du Relais Bernard Loiseau à Saulieu. Au menu, quatre épreuves allant de la mise en valeur d'une table à la commercialisation d'un menu imposé en passant par la découpe et la créativité autour d'un dessert flambé. Après avoir travaillé un temps au Savarin à Ostende et chez Messeyne à Courtrai, Ief Vanhonnacker enseigne actuellement à l'école hôtelière Ter Duinen. Créé voici plus de 70 ans, cet établissement dispense un enseignement basé sur trois piliers : la théorie et la pratique, enseignées selon l'antique méthode du maître et du compagnon, mais aussi l'internat. Rappelons que dans l'horeca, une tenue correcte, une bonne présentation, la courtoisie et le respect sont aussi importants que le savoir-faire.