Décidément, ces temps-ci, les passionnés de golf sont gâtés en Belgique. Trois semaines après le Belgian Knockout (European Tour), les voilà conviés à un autre tournoi de niveau international à l'occasion du KPMG Trophy (Challenge Tour) qui se dispute, de jeudi à dimanche, sur le parcours du Golf de l'Empereur, à Ways (Brabant wallon).
...

Décidément, ces temps-ci, les passionnés de golf sont gâtés en Belgique. Trois semaines après le Belgian Knockout (European Tour), les voilà conviés à un autre tournoi de niveau international à l'occasion du KPMG Trophy (Challenge Tour) qui se dispute, de jeudi à dimanche, sur le parcours du Golf de l'Empereur, à Ways (Brabant wallon). Antichambre de l'élite, le Challenge Tour est un passage obligé pour tous les futurs champions européens. Il représente un formidable vivier et un fantastique révélateur de talents. Faut-il rappeler que Nicolas Colsaerts, Thomas Pieters et Thomas Detry ont fréquenté ce circuit qui réunit tous les grands espoirs du swing sur le Vieux Continent ? Le spectacle devrait donc être au rendez-vous durant quatre jours sur le parcours brabançon qui, pour l'occasion, revêtira ses habits de lumière. L'Empereur est un championship course challenging et physique. Créé en 1990, c'est la première fois qu'il accueille une compétition de cette catégorie. On est d'ailleurs très curieux d'analyser les performances des professionnels de haut niveau. Dans l'absolu, les grands frappeurs seront favorisés sur cette vaste plaine. Mais attention : les greenkeepers ont très bien préparé le terrain avec, notamment, un rough épais et des greens rapides. Si d'aventure le vent est de la partie, le défi pourrait s'avérer redoutable. Comme de coutume dans cette épreuve, plusieurs joueurs nationaux seront de la fête. Pieters, Colsaerts et Detry, absorbés par leurs obligations sur l'European Tour, seront logiquement absents. Le Limbourgeois Christopher Mivis a également décliné l'invitation, préférant participer au plus rémunérateur Shot Clock Masters, en Autriche. Kevin Hesbois, Hugues Joannes et Gaëtan Weydts-Caesens seront, en revanche, bien présents et tenteront de marquer de bons points. Les amateurs Alan De Bondt (Antwerp), Giovanni Tadiotto (Rigenée), Yente Van Doren (Rinkven), Jean de Wouters (Hulencourt) et Aurian Capart (Empereur) ont, pour leur part, bénéficié d'une wild card de la Fédération et tenteront d'emmagasiner un maximum d'expérience. Le KPMG Trophy, doté de 180.000 euros de prize money, a précisément pour objectif premier de permettre aux jeunes champions belges de progresser dans la hiérarchie en se frottant à l'élite. C'est la 13e année consécutive que notre pays accueille d'ailleurs un tournoi du Challenge Tour. Et c'est la quatrième fois d'affilée que KPMG, fidèle sponsor de la fédération et attaché à l'éclosion de jeunes talents, parraine l'événement.