En télévision, plus aucun match des Diables Rouges n'est décortiqué sans des outils graphiques qui permettent d'évaluer ici la vitesse d'un tir, là la position d'un attaquant sur une ligne de hors-jeu virtuelle. Derrière cette technologie devenue familière aux amateurs de football se cache une société belge qui l'...

En télévision, plus aucun match des Diables Rouges n'est décortiqué sans des outils graphiques qui permettent d'évaluer ici la vitesse d'un tir, là la position d'un attaquant sur une ligne de hors-jeu virtuelle. Derrière cette technologie devenue familière aux amateurs de football se cache une société belge qui l'est paradoxalement beaucoup moins. Basée à Ans, la PME Deltatec s'est spécialisée dans l'imagerie de pointe pour l'industrie et le secteur aéro-spatial, mais c'est sa filiale Deltacast, active dans le monde de la télévision professionnelle, qui lui offre aujourd'hui sa meilleure vitrine. Portée par un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros, la société liégeoise emploie près de 70 personnes et pourrait bientôt grandir à l'international grâce à un nouveau contrat qu'elle vient de signer sur le marché belge. Habituée des plateaux télé, Deltatec a en effet été recrutée par la Pro League - l'association qui regroupe les 24 clubs professionnels belges des divisions 1A et 1B - pour renforcer l'assistance vidéo à l'arbitrage (connue sous l'acronyme anglophone VAR). Sur le terrain des compétitions, cette assistance vidéo est désormais accessible aux arbitres pour tous les matchs de la Jupiler Pro League (1A) et elle sera donc renforcée avec une nouvelle option fournie par Deltatec dès la phase des play-offs : la fameuse ligne de hors-jeu virtuelle que l'on utilise déjà, précisément, dans les émissions sportives à la télévision. Une spécialité belge qui pourrait inspirer d'autres ligues de football étrangères pour enrichir à terme leur propre VAR...