Dans cette version Black Badge, la Ghost recouvre ses chromes de touche noire et gonfle son V12, pour se donner un petit côté obscur censé séduire les anticonformistes nantis. Car Rolls n'est plus une marque de vieux aristocrates. L'âge moyen des clients est aujourd'hui de 43 ans, la nouvelle économie ayant produit son lot de jeunes milliardaires. Ceux-ci ne portent pas spécialement le costume cravate avec fleur à la boutonnière. Ils s'habillent plutôt casual ou streetwear. Et astiquer les chromes, ce n...

Dans cette version Black Badge, la Ghost recouvre ses chromes de touche noire et gonfle son V12, pour se donner un petit côté obscur censé séduire les anticonformistes nantis. Car Rolls n'est plus une marque de vieux aristocrates. L'âge moyen des clients est aujourd'hui de 43 ans, la nouvelle économie ayant produit son lot de jeunes milliardaires. Ceux-ci ne portent pas spécialement le costume cravate avec fleur à la boutonnière. Ils s'habillent plutôt casual ou streetwear. Et astiquer les chromes, ce n'est pas leur truc. Ils préfèrent le claquement froid du métal presque mat. C'est pour séduire ce nouveau type de clients que Rolls a lancé en 2016 sa série Black Badge, qui s'applique aujourd'hui à la nouvelle Ghost. La teinte extérieure est d'un noir intense, tandis que la calandre et sa célèbre figurine "Flying Lady" ont subi une séance de bronzage forcé, pour leur ôter tout reflet chromé. L'intérieur s'assombrit lui aussi et se garnit de placages en carbone. Mais les portes motorisées nous font toujours entrer dans un autre monde. Les passagers sont posés dans de larges canapés, les pieds noyés dans une épaisse moquette. Un univers de luxe qui se tapisse d'une vingtaine de peaux de vache et d'une forêt de bois nobles. En route, c'est le silence absolu: pas un bruit ni une vibration. Sauf quand la pédale de droite s'enfonce dans la moquette. Là, une valve s'ouvre dans l'échappement pour donner de la voix au V12. Il gagne ici 29 ch, soit 600 en tout. Les ingénieurs ont aussi dynamisé la réponse de la boîte automatique. Cela rend cette Rolls un brin plus vivante, bien que ce carrosse se savoure avant tout depuis les places arrière. Car la touche streetwear de la parure Black Badge n'enlève rien au confort royal de l'engin. Heureusement, car elle impose un supplément de 56.265 euros... C'est le prix de l'anticonformisme et d'une certaine provoc. Dans le monde de la mode, certains jeans lacérés sont plus chers que des futals en soie, non?