Les cendres du titre de ce nouveau roman de Gilles Paris sont celles du volcan Stromboli où se déroule son récit. Mais ce sont aussi celles du passé, des chagrins, des rancunes, des absents. "Le volcan n'est pas seuleme...

Les cendres du titre de ce nouveau roman de Gilles Paris sont celles du volcan Stromboli où se déroule son récit. Mais ce sont aussi celles du passé, des chagrins, des rancunes, des absents. "Le volcan n'est pas seulement dans la montagne, il est en chacun de nous", dit l'un des personnages. Autour de l'hôtel Strongyle tenu par Guillaume, un veuf porté sur l'alcool, gravitent tous les personnages de ce roman choral. Chaque chapitre porte le prénom de celle ou de celui qui se raconte. Il y a Giulia, 15 ans, la fille de Guillaume, qui n'a jamais connu sa mère. Il y a Thomas, dont l'amant Emilio a disparu en mer. Il y a Tom, gamin accompagné d'un ami imaginaire. Il y a Abigale, Lior, Sevda, Elena, Anton, Ethel, Sebastian. De générations et d'origines différentes, leurs histoires comportent toutes une faille, une blessure, un manque. Il suffirait, pour que leurs vies changent, que le volcan se réveille. Au-delà de ces portraits singuliers, Le Bal des cendres est aussi une grande déclaration d'amour à cette île italienne.