Anne Marmasse est infirmière. Jean-Marc Quinet dirige une société qui dispense des formations en informatique. Il est aussi photographe amateur et, à ce titre, collabore avec des agences de presse belges. Ce ne sont donc pas des écrivains professionnels. Ce sont, par contre, des aventuriers dans l'âme et des passionnés de tourisme local. A ce titre, ils ont déjà écrit deux guides touristiques édités par 180° éditions. Détours dans le nord de la France et Courts séjours dans le nord de la France proposaient des balades champêtres, des découvertes de patrimoine et d'endroits insolites dans le Grand Est et dans les Hauts-de-France, le tout à maximum 50 kilomètres de la frontière belge. Fort du succès rencontré, ils ont planché sur un successeur. Il est venu sous la forme d'un cadeau. "J'ai reçu une caisse de Chant d'Eole, se souvient Jean-Marc Quinet. Anne et moi, nous aimons bien manger et boire du bon vin mais, honnêtement, nous n'y connaissons rien. Ce fut une véritable découverte et une belle surprise. Je ne m'attendais pas à une telle qualité. C'était donc vrai qu'on faisait du bon vin en Belgique. Nous avons eu l'idée d'en faire un thème de balades. De découvrir les vins wall...

Anne Marmasse est infirmière. Jean-Marc Quinet dirige une société qui dispense des formations en informatique. Il est aussi photographe amateur et, à ce titre, collabore avec des agences de presse belges. Ce ne sont donc pas des écrivains professionnels. Ce sont, par contre, des aventuriers dans l'âme et des passionnés de tourisme local. A ce titre, ils ont déjà écrit deux guides touristiques édités par 180° éditions. Détours dans le nord de la France et Courts séjours dans le nord de la France proposaient des balades champêtres, des découvertes de patrimoine et d'endroits insolites dans le Grand Est et dans les Hauts-de-France, le tout à maximum 50 kilomètres de la frontière belge. Fort du succès rencontré, ils ont planché sur un successeur. Il est venu sous la forme d'un cadeau. "J'ai reçu une caisse de Chant d'Eole, se souvient Jean-Marc Quinet. Anne et moi, nous aimons bien manger et boire du bon vin mais, honnêtement, nous n'y connaissons rien. Ce fut une véritable découverte et une belle surprise. Je ne m'attendais pas à une telle qualité. C'était donc vrai qu'on faisait du bon vin en Belgique. Nous avons eu l'idée d'en faire un thème de balades. De découvrir les vins wallons et tout le patrimoine naturel ou historique qui entoure les domaines." Avec l'accord de Robert Nahum, le patron de 180° éditions, le guide Balades Vin en Wallonie a donc vu le jour. Ce n'est pas un ouvrage pour les passionnés de vin déjà bien avertis. On n'y parle pas de cépages, de vinification ou du goût de telle ou telle cuvée. Là n'est pas le propos ou l'objectif des deux auteurs. Il s'agit plutôt de remettre les domaines viticoles wallons dans leur contexte patrimonial local. L'un servant de prétexte à l'autre. "Le livre recense 33 vignobles, poursuit Jean-Marc Quinet. Au départ, nous les avons choisis au gré de nos envies de balade. Nous nous sommes vite rendu compte que c'était ingérable. Nous avons fait un choix basé sur deux critères. D'une part, la capacité d'accueil. Pas forcément un beau local mais quelqu'un capable d'expliquer ce qu'il fait et comment. Avec, parfois, en fonction du stock, la possibilité de déguster. D'autre part, qu'est-ce qui est chouette à découvrir dans le coin? Ce critère-là, essentiel, nous a obligés à laisser tomber quelques domaines. Enfin, que tous les vignerons qui commencent nous excusent, le guide n'avait pas vocation d'exhaustivité. D'autant qu'il doit tenir dans la poche. Mais s'il rencontre du succès, il y a largement matière pour une suite." Outre une fiche de renseignements complète, chaque domaine est présenté par le vigneron ou l'un des vignerons. Là aussi rien de technique mais un questionnaire décalé, le même pour tous, où ils parlent de leur passion, de leur fierté et de leur cheminement. Sans oublier une belle série d'anecdotes... On apprend ainsi qu'au Clos des Zouaves à Thuin, la vendange se fait au rythme des tambours et des fifres, histoire de marquer son appartenance à l'Entre-Sambre-et-Meuse. Que Chant d'Eole s'appelait à l'origine Champ d'Eole mais que le Comité Champagne n'a pas du tout apprécié cette proximité de mots. Que c'est une aquarelle du château de La Hulpe signée Folon qui agrémente les étiquettes du Domainedu Bois des Dames. Ou que le Domaine de Bellefontaine à Vresse-sur-Semois a, une année, raté une vendange car tout avait été mangé par les blaireaux, les rats et les ratons-laveurs... Autour des 33 domaines, Anne Marmasse et Jean-Marc Quinet ont déniché des parcours, la plupart pédestres, qui valent le détour et qui mettent en lumière des éléments moins connus du patrimoine touristique wallon. Comme le chouette sentier de l'Etrange, l'une de huit balades proposées par la commune d'Ellezelles. Il regorge, sur son parcours de huit kilomètres, de créatures étranges. Diablotins, sorcières, chorchîles et macrales y rappellent que, chaque mois de juin hors pandémie, la commune vit au rythme de son Sabbat et de la sorcellerie. Tout aussi chouette est la balade qui, à proximité de Chant d'Eole, raconte les méfaits de Moneuse et de sa bande de chauffeurs du Nord. Des brigands qui, aux alentours de la Révolution française, rôtissaient les pieds des bourgeois pour leur faire avouer où ils cachaient leur or. Ou la promenade du Gistru et les racines de Paul Delvaux à Antheit.Outre quelques parcours le long du Ravel comme celui, magnifique, qui, au gré des écluses, longe la Sambre de Thuin à Erquelinnes et du patrimoine plus connu comme l'abbaye de Villers-la-Ville ou le château de Bois-Seigneur-Isaac, les deux auteurs ont aussi déniché une étonnante randonnée dans la vallée de la Solière près de Huy. "C'est ma balade préférée du livre, conclut Jean-Marc Quinet. Certaines parties sont un peu ardues mais le paysage est de toute beauté. Une partie conduit au Trou Manto, bien connu des spéléologues. A Genval, nous avons aussi découvert un parcours dans la vallée de la Lasne classée Natura 2000. Dans un autre style, près du Domaine de Bellefontaine, une promenade nous conduit dans un ranch de bisons, véritable élevage tourné vers le bio et le circuit court qui possède un petite village western thématique." Balades vin en Wallonie est disponible dès à présent dans toutes les bonnes librairies ou sur le site lalibrairiebelge.be. Au printemps, son éditeur espère placer le livre chez les vignerons qui le souhaitent et dans les offices de tourisme concernés. Cet ouvrage, en tout cas, est une jolie porte détournée pour découvrir le vin wallon au bout d'une journée de promenade.