Voici un autre projet de vie familial qui aurait pu être sacrifié sur l'autel de la pandémie. Nous sommes à Thoricourt dans l'entité de Silly, petite commune du Hainaut occidental surtout connue pour sa brasserie. Sur la place du village, Pascal et Christine Bey, tous deux chefs (! ), ont ouvert en octobre 2019 un joli petit restaurant avec une agréable terrasse verdoyante. Après avoir réussi à faire oublier la piètre réputation de la formule précédente, les voilà obligés de fermer. Mais chez les Bey, on a de la ressource et de la volonté. Forts de leur expérienc...

Voici un autre projet de vie familial qui aurait pu être sacrifié sur l'autel de la pandémie. Nous sommes à Thoricourt dans l'entité de Silly, petite commune du Hainaut occidental surtout connue pour sa brasserie. Sur la place du village, Pascal et Christine Bey, tous deux chefs (! ), ont ouvert en octobre 2019 un joli petit restaurant avec une agréable terrasse verdoyante. Après avoir réussi à faire oublier la piètre réputation de la formule précédente, les voilà obligés de fermer. Mais chez les Bey, on a de la ressource et de la volonté. Forts de leur expérience de traiteurs (six années dans le petit village voisin de Lombise), ils ouvrent, assez vite, à côté de leur restaurant, une épicerie appelée Le Garde Manger. Pas la petite épicerie de village mais une maison de bouche où le couple ne propose que des beaux produits bien frais. Comme Pascal a occupé quasi tous les postes dans une cuisine de grand restaurant (La Cravache d'Or, L'Oasis, Inada, etc.), il y propose son propre saumon fumé, ses charcuteries, son pain et ses pâtisseries. Le succès est immédiat et il se confirme aujourd'hui malgré la réouverture du restaurant. L'Esprit Village est une ode au classicisme. Un hommage réussi à la cuisine traditionnelle qui fait la part belle à des produits de très grande qualité. Il ne faut y chercher ni chichi ni montage d'équilibriste dans les assiettes. Cela manque parfois de légèreté (par exemple, le sablé breton qui accompagnait les fraises était délicieux mais eût pu être plus aérien) mais dieu que c'est bon! A l'instar de cette petite blanquette truffée d'asperges avec son oeuf surprise à l'émulsion de petits pois. Une vraie tuerie dont on aurait bien mangé la sauce avec les doigts. Pareil pour une épatante mayonnaise de chou-fleur pour accompagner la langouste et le veau. Le pata negra, accompagné de poulpe à la basquaise, fondait dans la bouche. Mais ce terre-mer n'avait pas besoin d'une raviole de manchego, d'autant qu'il y avait aussi une très jolie chips de pomme de terre. Christine veille sur la salle. Elle y est accompagnée de l'autre "curiosité" de l'endroit. Ce resto perdu au milieu du Hainaut dispose en effet d'un sommelier hors pair: Eddy Dandrimont, meilleur sommelier de Belgique en 1995 qui fut pendant des années l'âme de De la Vigne à l'Assiette, à Ixelles. Autant dire que la sélection des vins qui accompagne le menu Balade Gourmande (cinq services pour 58 euros) ou le menu Retour du Marché (quatre services pour 42 euros) est mitonnée aux petits oignons. Tout comme la carte des vins, courte mais parfaitement équilibrée et raisonnable.