Actuellement, près d'une voiture sur trois vendues en Europe est un SUV. Pas étonnant que Volkswagen se jette sur le filon en lançant aujourd'hui le T-Roc, son second SUV. Avec ses 4,24 m de long, ce nouveau crossover est inclassable, pas vraiment urbain comme le Renault Captur ni complètement familial comme le VW Tiguan. Volkswagen s'est clairement focalisé sur le style pour mettre au point le T-Roc qui s'affranchit du c...

Actuellement, près d'une voiture sur trois vendues en Europe est un SUV. Pas étonnant que Volkswagen se jette sur le filon en lançant aujourd'hui le T-Roc, son second SUV. Avec ses 4,24 m de long, ce nouveau crossover est inclassable, pas vraiment urbain comme le Renault Captur ni complètement familial comme le VW Tiguan. Volkswagen s'est clairement focalisé sur le style pour mettre au point le T-Roc qui s'affranchit du classicisme éculé d'une Golf dont il partage la même plateforme MQB. Il apporte un vent de fraîcheur marqué par une large calandre horizontale embrassant des optiques à LED, des flancs creusés, une ceinture de caisse haute, une ligne de pavillon fuyante et des porte-à-faux ultra courts. L'esprit enjoué du T-Roc souffle jusque dans l'habitacle avec une présentation flatteuse mais la qualité des matériaux ne répond pas au standard Golf. Le dessus du tableau de bord et les contre-portes sont en plastique dur. Deux adultes seulement peuvent dignement s'installer à l'arrière car la place centrale n'est pas dessinée, sans parler de l'envahissant tunnel de transmission qui impose de voyager genoux écartés. Nous avons pris en mains le 2.0 TDI de 150 ch. Associé à la boîte auto DSG à sept rapports, il garantit souplesse et réactivité. Dommage que le bourdonnement de ce diesel se fasse aussi insistant. Sur route, le T-Roc offre un comportement très sûr, presque imperturbable, mais pas franchement drôle. En revanche, son amortissement de très haute volée et son roulis bien maîtrisé devraient séduire un large public. Doté d'une transmission intégrale, ce T-Roc permet des escapades dans le sable ou sur les terrains légèrement accidentés. Bien né et mettant l'accent sur le high- tech, il devrait supplanter la Golf.