Depuis le 1er avril, les compagnies aériennes doivent, 48 h avant le départ, communiquer les données des passagers à la Passenger Uniformation ...

Depuis le 1er avril, les compagnies aériennes doivent, 48 h avant le départ, communiquer les données des passagers à la Passenger Uniformation Unit du ministère de l'Intérieur. Composée de 30 personnes logées au centre de crise, cette unité passe ces données au crible. En quatre mois, elle a permis l'identification de 834 personnes signalées dans les banques de données. 18 rapts d'enfants ont été évités et huit barons de la drogue ont été arrêtés. Jusqu'ici, seuls 33 % des passagers aériens sont contrôlés. Le pourcentage passera à 75 % avant la fin de l'année et à 100 % en 2019. Au début de l'année prochaine, un projet pilote sera lancé pour contrôler les données des passagers des trains et des autocars.