Toyota veut se diversifier: au-delà de la voiture classique, il veut devenir un fournisseur de solutions de mobilité en tous genres. Le géant japonais a notamment développé ce concept "e-Palette", un minibus électrique autonome de 5,25 m...

Toyota veut se diversifier: au-delà de la voiture classique, il veut devenir un fournisseur de solutions de mobilité en tous genres. Le géant japonais a notamment développé ce concept "e-Palette", un minibus électrique autonome de 5,25 m de long pouvant accueillir jusqu'à 20 passagers. L'engin est testé depuis plusieurs mois dans le cadre du projet de ville connectée Woven City, dont l'érection a débuté au pied du mont Fuji. Il sert aussi actuellement de navette autonome aux Jeux olympiques de Tokyo, pour le transport du personnel et des athlètes. Au-delà des tests de prototypes en circuit fermé, plusieurs clients seraient déjà intéressés. "Nous recevons des demandes de sociétés de livraison, mais aussi de clients désireux d'en faire des magasins ou bureaux ambulants", déclare Keiji Yamamoto, président de Toyota Connected. Le constructeur a confirmé qu'il commercialisera l'e-Palette dans les années qui viennent. Le concept est en tout cas dans l'air: Zoox, filiale d'Amazon, développe aussi un cube à roulettes autonome multifonction. Tout, comme l'entreprise française Navya. On pourrait donc bien voir se multiplier ces navettes sans chauffeur dans un futur proche...