Qui n'a pas eu la bouche en feu au sortir d'une trattoria à cause d'une verre de grappa gentiment offert en fin de repas ? C'est souvent ce souvenir que l'on garde de cette eau-de vie de marc italienne... Au cours de son histoire, la grappa n'a en effet jamais été considérée comme un produit d'excellence, notamment à cause de sa composition. A base de peaux, de pépins (et parfois de rafles) fermentés, elle fut longtemps l'apanage des paysans, les nobles lui préférant le vin ou le distillat de vin. Mentionné pour la première fois au 14e siècle, cet alcool a donc traversé les époques en véhiculant une image de simplicité, celle d'un produit fort, voire brûlant le gosier.
...