En Flandre, une plante sur 10 est aujourd'hui d'origine étrangère. En 50 ans, leur présence a doublé. Contrairement à l'idée généralement reçue, leur présence n'augmente pas la biodiversité. Au contraire, elles ont tendance à se montrer invasives...