Comment devenir maman lorsqu'on a perdu la sienne à quatre ans et demi et qu'on a le sentiment qu'elle ne vous a pas vraiment appartenu? Tout le monde connaît l'actrice Romy Schneider mais pour Sarah Biasini, sa fille aujourd'hui âgée de 43 ans, cette femme reste une inconnue, perdue dans le flou de quelques souvenirs des temps heureux. Alors, quand arrive la nouvelle ...

Comment devenir maman lorsqu'on a perdu la sienne à quatre ans et demi et qu'on a le sentiment qu'elle ne vous a pas vraiment appartenu? Tout le monde connaît l'actrice Romy Schneider mais pour Sarah Biasini, sa fille aujourd'hui âgée de 43 ans, cette femme reste une inconnue, perdue dans le flou de quelques souvenirs des temps heureux. Alors, quand arrive la nouvelle de sa propre grossesse, Sarah se met à écrire. Ecrire pour retisser les liens. Pour tendre un fil entre la vie, son enfant à naître, et la mort, une mère à se réapproprier. Comme elle l'affirme elle-même, ce récit de vie est un travail. Et peu importe que Sarah soit la fille d'une star, les questions qui la traversent sont universelles. Car qui peut s'enorgueillir de connaître vraiment ses parents? Pour se rapprocher de sa mère, l'autrice raconte comment elle a tenté de rassembler les morceaux d'un puzzle complexe auprès de ceux qui ont travaillé ou vécu avec elle: Alain Delon, Michel Piccoli ou le cinéaste Claude Sautet qui a immortalisé Romy Schneider dans quelques chefs-d'oeuvre. Mais attention, ce livre n'a rien d'une collection d'anecdotes people. Les vrais protagonistes sont des acteurs de l'ombre. Comme Monique, la grand-mère paternelle, qui l'a élevée après le décès prématuré de Romy. Ou comme Nadou, sa nounou, qui comblera les quelques trous subsistant encore dans sa mémoire. Ce sont elles les véritables héroïnes de ce récit sensible et empli d'humanité. A travers le fil invisible que son texte tend entre le passé et le futur, Sarah Biasini s'interroge aussi sur sa double légitimité: en tant que mère qu'elle va devenir à son tour mais également en tant que comédienne, métier qu'elle a aussi embrassé. La beauté du ciel est un récit de réconciliation qui se lit presque comme un roman.