Voilà un roman graphique à mi-chemin entre le conte et le thriller psychologique. C'est d'abord l'histoire d'un crime, commis au cours d'un réveillon de Noël qui réunit une mère et ses jumelles. C'est ensuite, pour essa...

Voilà un roman graphique à mi-chemin entre le conte et le thriller psychologique. C'est d'abord l'histoire d'un crime, commis au cours d'un réveillon de Noël qui réunit une mère et ses jumelles. C'est ensuite, pour essayer de comprendre pourquoi le pire a été commis, le décorticage d'une histoire familiale. Les espoirs, les bonheurs fugaces puis les frustrations et les humiliations qui, à force, construisent un chemin sinueux qui mène à l'irréparable. La fée assassine convoque la marâtre des histoires pour enfants mais aussi les mystères de la gémellité, sans jamais juger aucun des protagonistes. Comme si la vie, dont le récit se décante au fil des pages, répondait à une sorte de fatalité contre laquelle on ne peut rien. Premier scénario de Sylvie Roge, mais aussi première collaboration du dessinateur Olivier Grenson avec sa compagne, ce roman graphique trouve un bel équilibre entre la noirceur des sentiments qui le traversent et la beauté presque aérienne d'un dessin réalisé à la couleur directe.