Petite révolution dans le monde de la Formule 1. Pour fêter en fanfare la nouvelle saison des grands prix qui débutera ce 25 mars en Australie, le groupe Liberty Media - propriétaire des droits de retransmission de la F1 depuis un an - lance son propre service de diffusion en streaming...

Petite révolution dans le monde de la Formule 1. Pour fêter en fanfare la nouvelle saison des grands prix qui débutera ce 25 mars en Australie, le groupe Liberty Media - propriétaire des droits de retransmission de la F1 depuis un an - lance son propre service de diffusion en streaming. Moyennant un abonnement inférieur à 10 euros par mois, la plateforme F1 TV sera en effet disponible sur le Net via PC ou ordinateur portable, avant qu'une application mobile ne soit ensuite créée pour les tablettes et les smartphones. Concrètement, les fans de compétitions automobiles auront accès à toute une série de contenus exclusifs pour chaque grand prix : la course en direct bien sûr, mais aussi les essais, les qualifications, les conférences de presse et, surtout, des prises de vues inédites comme, par exemple, suivre toute une course à bord de l'un des 20 bolides, au choix. Cela signifie-t-il la fin de la Formule 1 sur " la télévision de papa " ? Pas du tout. Avec ce nouveau service de vidéo à la demande, Liberty Media veut simplement cibler une audience plus jeune qui se désintéresse des modes de diffusion classique, sans pour autant renoncer à la bonne vieille télévision. Du côté de la RTBF, le directeur des sports Michel Lecomte confirme d'ailleurs que la Formule 1 sera toujours bien diffusée sur le service public ces deux prochaines saisons, avant un nouveau round de négociations pour les droits des futures années.