Pour conserver une bouteille de vin entamée, on connaissait la pompe à vide ou le gaz argon. Tom Cotton, designer britannique qui a oeuvré pendant près de 20 ans dans le packaging et le design de produit, entend révolutionner le marché a...

Pour conserver une bouteille de vin entamée, on connaissait la pompe à vide ou le gaz argon. Tom Cotton, designer britannique qui a oeuvré pendant près de 20 ans dans le packaging et le design de produit, entend révolutionner le marché avec son décanteur Eto. Selon lui, sa carafe, munie d'un piston et d'une valve rétractable, permet d'évacuer l'air avec une efficacité redoutable, permettant de garder les crus pendant au moins 12 jours sans la moindre altération. L'inventeur a mis six ans à élaborer son concept, protégé par un brevet, et au terme de plus de 60 prototypes, a lancé Eto - qui veut dire " encore " en gallois - le 6 juin dernier sur la plateforme de financement participatif Kickstarter avec un succès immédiat. L'objet, vendu à partir de 59 livres (environ 68 euros) et disponible début 2018, est composé de verre et d'acier inoxydable (finition cuivre ou métallique). Il n'est pas qu'élégant mais met, potentiellement, un terme à un énorme gaspillage puisque, faute de conservation digne de ce nom, ce sont 50 millions de litres d'alcool qui finissent chaque année dans les éviers de Grande-Bretagne. Ce n'est plus une controverse, c'est une cause nationale. A.M.