Il n'avait pas caché son ambition de passer le cut à l'occasion de sa pendaison de crémaillère dans un tournoi du Grand Chelem. Malheureusement, le jeune amateur belge Adrien Dumont de...

Il n'avait pas caché son ambition de passer le cut à l'occasion de sa pendaison de crémaillère dans un tournoi du Grand Chelem. Malheureusement, le jeune amateur belge Adrien Dumont de Chassart, 22 ans, n'a pas atteint son objectif. Après avoir signé un excellent premier tour (+2), le Villersois a cédé lors de la deuxième journée, concédant un douloureux triple bogey sur le trou n°10 pour un total de +7. Le joueur du Royal Waterloo, installé à l'Université de l'Illinois depuis quatre ans, aura tôt fait de relativiser cette petite déception. En se qualifiant pour l'US Open, puis en tenant tête aux meilleurs pros du monde, il a prouvé l'étendue de son talent et de son potentiel. "Ce fut une expérience fantastique qui va beaucoup m'aider pour la suite de ma carrière", confiait-il en reprenant le chemin de l'Europe où l'attend une saison estivale très intense avec notamment la Palmer Cup à Genève début juillet.