Une réforme de la directive de 1996 sur le détachement des travailleurs est à l'étude dans les cénacles européens. La Commission européenne (qui propose les législations) a présenté un texte en mars 2016. Ce document rédigé par ...

Une réforme de la directive de 1996 sur le détachement des travailleurs est à l'étude dans les cénacles européens. La Commission européenne (qui propose les législations) a présenté un texte en mars 2016. Ce document rédigé par la Belge Marianne Thyssen a immédiatement braqué 11 pays de l'Est, qui défendent un de leurs grands atouts économiques : l'exportation de leur main-d'oeuvre à bas prix. Mais la Commission a décidé de passer outre cette opposition et le dossier a alors été transmis au Parlement et au Conseil européens (qui sont les co-décideurs des législations). Au sein de ces deux institutions, la fracture entre pays de l'Est et ceux de l'Ouest est aussitôt réapparue. Au Conseil, les 27 gouvernements s'étaient toutefois rapprochés récemment, au point qu'un consensus semblait en vue. Cependant, le nouveau président français Emmanuel Macron a durci sa position et réclamé des modifications. Chez nos voisins du sud, la question du dumping social est en effet extrêmement sensible. Finalement, le 15 juin, les gouvernements n'ont pu qu'acter un blocage. Leur prochaine réunion sera pour octobre. Par Jean-Christophe de Wasseige