Reportée l'an passé en raison de la crise sanitaire, la Presidents Cup se dispute cette semaine sur le parcours de Quail Hollow (Caroline du Nord). Cette compétition oppose tous les deux ...

Reportée l'an passé en raison de la crise sanitaire, la Presidents Cup se dispute cette semaine sur le parcours de Quail Hollow (Caroline du Nord). Cette compétition oppose tous les deux ans les meilleurs joueurs américains à leurs homologues internationaux, à l'exception des Européens. Cette édition 2022 dégage un parfum très inhabituel. Les champions ayant cédé à la tentation des LIV Series (le circuit dissident financé par les Saoudiens) ont en effet été exclus des deux sélections. Cette situation a forcé les capitaines Davis Love III (USA) et Trevor Immelman (Internationaux) à laisser sur la touche des ténors du niveau de Dustin Johnson, Brooks Koepka, Patrick Reed, Bryson DeChambeau, CameronSmith, Joaquin Niemann, Louis Oosthuizen ou Abraham Ancer. Le plateau sera de grande qualité mais il y aura forcément un goût de trop peu. Une répétition générale avant la Ryder Cup 2023 où la même situation risque de se reproduire.