Baudelaire ne rêvait que de beauté, explique ce livre, complément indispensable de l'exposition qui se tient jus...

Baudelaire ne rêvait que de beauté, explique ce livre, complément indispensable de l'exposition qui se tient jusqu'en mars 2017 à l'hôtel de ville de Bruxelles et dans laquelle le poète crache avec humour son dédain de notre pays. Cette quête, il la poursuivra, imperturbable, malgré les "imbéciles" qui prétendent corriger ses manuscrits, les critiques, les huissiers, la justice qui le poursuit pour "obscénité" et finalement, son plus implacable ennemi : lui-même. Marie-Christine Natta, Baudelaire, éditions Perrin, 894 p., 28 euros. Par Guillaume Capron