Avec ses 180 produits différents, Galler semble pouvoir satisfaire toutes les bouches. Ce n'est pourtant pas une raison pour cesser d'innover. Chaque année, les équipes de recherche de la célèbre marque au logo orange se creusent la tête pour sortir quatre nouvelles pralines par an ainsi qu'un nouveau bâton de chocolat, qui en remplacera un autre. La palette de ...

Avec ses 180 produits différents, Galler semble pouvoir satisfaire toutes les bouches. Ce n'est pourtant pas une raison pour cesser d'innover. Chaque année, les équipes de recherche de la célèbre marque au logo orange se creusent la tête pour sortir quatre nouvelles pralines par an ainsi qu'un nouveau bâton de chocolat, qui en remplacera un autre. La palette de goûts proposés est donc en constante évolution. Pourtant, ce sont toujours les grands classiques qui ont le plus la cote auprès des clients. " Au niveau des bâtons de chocolat, le praliné lait est celui qui se vend le mieux, depuis toujours, explique Jean Galler. C'est un très gros succès. Il a toutefois été détrôné durant deux ans, au début des années 1990, lorsque nous avons sorti un chocolat noir 70 %. C'était alors unique, jusqu'à ce que nos concurrents en sortent aussi. Le café liégeois arrive également en bonne position ." Actuellement, la marque belge compte une petite quinzaine de magasins et plusieurs corners, répartis un peu partout en Belgique. Galler dispose également d'une boutique en France. Outre ses magasins classiques, le créateur belge a également développé des Chocolat-Bars permettant de vendre, notamment, une spécialité de la marque : des gaufres fourrées au chocolat. " On est très fiers de ce produit. Elles sont toutes faites à la main. Pour qu'elles soient meilleures, on veut absolument les vendre chaudes, les Chocolat-Bars sont donc idéaux et fonctionnent d'ailleurs très bien grâce à nos gaufres. C'est bien simple, sans ce produit, ils ne seraient pas rentables ", explique Jean Galler, qui parle de ses chocolats et pralines comme du vin. Pas étonnant qu'il se soit donc aussi lancé depuis quelques années dans le développement de ce breuvage avec sa fille, en lançant Septem Triones. Mais cela, c'est une autre histoire...